samedi 20 décembre 2014

L’ANALYSE DU LAIT

L’ANALYSE DU LAIT :

Les variations de la production d’une vache à l’autre  dépendent de certains éléments importants. Nous les citons ci-après :

1/ L’équilibre de la ration,
2/ les taux individuels permettent d’alerter sur la vache à risque, à savoir le lait de vache contient :

     ·         900 à 910 gr d’eau,
     ·         48 à 50 gr de lactose,
     ·         31 à 34 gr de protéines (caséine),
     ·         36 à 42 gr de graisses,
     ·         7 à 7.5 gr de minéraux (ca, P, Mg…)

Les facteurs de variation des teneurs du lait est attribuée pour :

     ·         50 % à la génétique (race potentiel…),
     ·         40 % à l’alimentation (Ration, technicité…),
     ·         10 % à autres facteurs (process  de lactation, périodicité…)

Taux butyreux et acétonémie :

Les extrêmes sont anormaux, c’est-à-dire des taux butyreux < à 30 g/kb ou > à 45 g/kg. Des vaches qui mobilisent trop leurs réserves en début de lactation vont enrichir fortement leurs laits en matière grasse, donc il y a risque de cétose.

Taux protéines et déficit énergétique : 

Des taux protéiques faibles, < à 28 g/kg sont le plus souvent dus à un déficit énergétique de la ration.
Taux trop rapprochés et acidose : L’un des signes de l’acidose est la diminution du taux butyreux ou un écart taux butyreux et taux protéique très faible.

Si TB/TP < 1 on suspecte souvent une acidose, c’est l’inversement des taux.
Taux d’urée : Pour interpréter correctement l’urée il faut juger le groupe entier des vaches et non pas par  vaches individuellement :

Cas concret d’un contrôle lait (Coopérative Al Inbiaat Douar Ouled Moumen Berrechid)

L’analyse du lait devient le cheval de bataille pour chaque éleveur cherchant à rentabiliser son cheptel. Dans le cadre de notre Coopérative Al Inbiaat et à l’aide de l’outil « LACTOSCAN »,  nous menons périodiquement des analyses du lait de nos éleveurs. Ceci, dans un objectif d’apprécier nos cheptels et aussi barrer la route à certains qui sans scrupules ne respectent pas les directives de la Coopératives (ne pas ajouter de l’eau, ne pas enlever la matière grâce « Lafrara », ne pas livrer le lait contaminé par des antibiotiques…).

Ci-après un test surprise effectué le 10 décembre 2014 :





Conclusion sur le test:

  • D’une part d’une façon générale, ce test montre que la qualité du lait de cette journée est satisfaisante, notamment le bac à lait donne les variables suivantes :

Légende :
fat = Matière Grace (MG) : 
snf = Solid Not Fat (mouillage /Eau _ Matière Sèche),
Protein = Protéine
  • D’autres parts, à l’échelle individuelle, ce test montre les taux de la qualité du lait pour le cheptel de chaque éleveur.

La Coopérative procéderait à faire des investigations pour les éleveurs qui le souhaitent de faire des analyses du lait pour leur cheptel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire